Le salon international de l’automobile de Genève est considéré comme l’une des plus grandes manifestations automobiles au monde. Pour arriver à ce statut, il dut user de patience et de détermination. Tout à son honneur, cette foire suisse rassemble les plus avancées technologiques les plus marquants de l’histoire de l’automobile.

Le salon automobile de Genève en quelques mots

La première édition du salon international de l’automobile de Genève, en Suisse, s’est tenue  en 1905. Connue comme la foire GIMS (Geneva Internatinal Motor Show), il a vu défiler les plus beaux modèles de véhicules au monde entre les murs du Palexpo. Elle se déroule chaque année. De sa mythique réputation et son taux de fréquentation, elle fait partie des plus grands évènements automobiles au monde.

Ce que l’on peut y rencontrer : les plus grandes avancées de l’industrie des transports. On cite notamment les voitures, les véhicules électriques, les concepts cars, les tunnings, les motos, les accessoires auto/moto, les FEO (Fabricant d’équipement d’origine), etc. C’est durant ce salon qu’est remis le trophée européen de la voiture de l’année.

Le parcours du salon de Genève

Le salon de Genève est né à l’aube du XXème siècle, en 1905. A l’époque, il fut organisé au Palais du Conseil Général de Genève avec 59 exposants. Une année plus tard, on a la deuxième édition. La troisième s’est tenue à Zürich en 1907. Il fallut attendre 1923 pour avoir une quatrième édition à ce salon, au Bâtiment électoral de Genève. Et c’est en 1924 que le salon international de l’automobile de Genève fut officiellement lancé. En 1926, le salon se tint dans l’ex Palais des Expositions. Suite à une brève parenthèse due à la guerre, les activités du salon reprirent en 1947.

Lors de son centenaire en 2005, le salon international de l’automobile de Genève enregistre un record de fréquentation de 747 700 visiteurs.

Edition à venir : la foire de 2018

Le prochain salon international de l’automobile de Genève 2018 est programmé du 08 au 18 mars, au Parc des Expositions de Genève, Palexpo. Cette 88ème édition aura en exclusivité le nouveau modèle de Génestin (entreprise disparue vers 1930) en pleine résurrection depuis 2016. Pour raisons économiques, certains grands fabricants déserteront les stands du salon international de l’automobile de Genève comme Opel, Infiniti, ou Chevrolet. Les petits constructeurs seront plus présents : Arden, E-Moke, Corbellati, Hennessey, Polestar, W Motors, etc. Comme nouveauté, ce salon promet des merveilles comme la première auto volante de Pal-V : la Liberty. Autres prouesses technologiques, on cite la BMW Z4 III, la Hyundai Santa Fe IV, la Lamborghini Urus, la Mercedes-Benz Classe A (Type 177), etc. Côté exposant, on s’attend à 71 entreprises issues de 18 pays différents (dont 12 sont fraichement inscrits au salon).